A un moment voulu
Même si on n’a pas osé se l’avouer
L’avouer dans la foulée
On est amoureux/se

A un moment voulu
Qui nous est pourtant méconnu
Arrive le tant attendu
Quand il est enfin temps
D’être amoureux/se

A un moment voulu
Quand le temps ne veut plus nous faire attendre
Quand il veut se faire entendre
L’Amour
Il nous fait sourire
Il nous fait rire
Et si nous étions armé(e)s
Si nous avions des armures
Tout tombe selon le coup qui nous consume
Coup de foudre
Coup de fou

A un moment donné
Il nous prend
Nous fait tomber
Il nous emporte
Et on le porte dans nos pensées
Dans nos cœurs
On l’accueil dans notre vie
Avec notre cœur
Il nous cueille
L’Amour

A un moment voulu
Il rouvre les cœurs
Il couvre les plaies
Dans le palais de l’Amour
Il nous plaît de le redécouvrir
L’Amour

Et pourtant
Si bizarrement
L’Amour semble être une ouverture
Comme une plaie
Une plaie béante
Qu’il nous plaît d’avoir
Qui nous laisse voir un rouge sang
Une chair qui bat
Nous-nous ouvrons à l’Amour
L’Amour qui paraît être une plaie
Qui nous suit partout
Incurable
Une plaie qui bon sang nous consume
Mais une plaie
Qui quand elle se recouvre nous blesse

24 déc. 2018, Abidjan 

Je ne sais pas les contours de ma conception
De notre conception
Si voulu avorter ou non
Mais au fil du temps
Des ans
Même s’il n’y a pas de satisfecit
Pour attester ici de ton amour pour moi
Je sais par la somme de tes actions
Leur résultat en ce moment

Je sais
Que même s’il m’arrive de penser
Que tu n’as toujours pas fait
Ce que je demandais
Même silencieusement
Que tu m’aimes
Car malgré tout
Tu fais des efforts pour sortir de toi le meilleur
Et pas que pour toi
Tu y travailles je le sais
Malgré tous les ambages
A être meilleure et sage
A trouver la voie

Que tu ais choisi de m’aimer ou pas
Que cela ai pu s’imposer à toi ou non
Je sais qu’au fond de toi
Tu puises de l’amour
Que tu me sers à moi
Que tu nous sert à nous

Lettre des lettres à mon endroit
Fruit de mes pensées à moi
Armoires de désirs
Envies qui s’expriment
Un jour la Poésie…

Peu importe en quelle langue
Baoulé
Appolonienne
Malinké
Anglaise Espagnole Arabe Latine
Tant que la beauté des sentiments s’exprime
Même la cruauté des ressentiments
Toujours tu auras mon assentiment
Tant que ce que tu exprimes est vrai
Même s’il ne l’est que sur le moment

21 mars 2018

rose-3407234__480

Un site Web propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑