Des paroles d’une chanson que j’ai entendue une ou deux fois m’ont bien marquée. « Ici-bas, personne n’aime les pleureuses, il faut être heureuse ». Je pense que c’est cela. J’avoue que j’en ai parfois moi-même marre des mêmes choses. Alors, que pensent les autres ?

Voilà bientôt un mois que je n’ai pas alimenté mon blog. Mais bon, ce n’est pas nouveau, malgré mes mille écrits ça et là. Et parlant d’écrits, j’ai perdu un manuscrit. Une histoire que je trouvais si belle … Je ne la retrouve plus. C’était celle d’une reine de beauté que la vie rendra handicapée. Elle qui parfois s’était moquée, se retrouvait maintenant dans la situation des moqués. C’était pour moi une entreprise pour faire de la sensibilisation. On rit beaucoup des autres, nous sommes méchants de façon si gratuite, sans tact, si cons parfois ! Et la situation des personnes avec un handicap est si particulièrement difficile sous les tropiques !

Mémoire d’ordinateur, disque dur … Rien. Je ne retrouve pas ces écrits. Plusieurs écrits … Et je pense à l’une de ces précautions qu’il faut prendre plus souvent : s’envoyer ses écrits via mail ! Ainsi, tant que vous vivrez, vous pourrez les retrouver ! Enfin, si ce n’est pas l’affaire de code oublié qui pourrait vous freiner. Les technologies !

J’espère pouvoir réécrire. Pour mon reportage à la Lisi aussi, à propos du festival Ahoko Kouah’in de contes de Krigambo – Oh que oui, j’en parle encore ! Il faudrait l’avoir vécu, et comme moi, pour comprendre – il va falloir oublier ! Disparition aussi. Et puis, mes appareils sont défaillants … En y pensant, je repense à ces mots qui reviennent parfois quand « ça chauffe ». « Toi une grande go … » La galère ! Et j’aime répondre que je ne suis pas le genre « gâtée  » ou qui gagne le million ou qui est entretenue par un ou des hommes ! Ni qui aime quémander ! Mon fils dont je dois m’occuper passe aussi en premier ! Je me réconforte. Comme on aime dire ici, « ça va aller », même si comme je l’ai dit, gagner de l’argent dignement et en vivre décemment est un véritable défi aujourd’hui. Pour l’instant, mes animations radio, mes petites affaires, l’écriture, l’industrie éditoriale … Ne me rendent pas riche ! Rires.

Autres nouvelles : j’ai sevré mon petit, passé un moment sans aide et j’espère qu’avec la nouvelle, les choses vont bien se passer ! J’ai aussi pu avoir une très belle expérience avec mon ami et maître Adja qui m’a fait bénéficier d’un séminaire privé sur les arts martiaux. Enfin, on a surtout parlé de la culture de ces « arbres en miniature » qui peuvent être millénaires, générationnels : Les bonsaïs ! J’ai un pré-bonsaï ! 😉

Je prévois vous servir une interview décalée très vite et plusieurs essais en art de la parole ! Pour ça, faudra juste que je me bouge ! Vous devinez que j’ai encore beaucoup à dire …  mais, on se « redjô » !

Ah ! encouragez, faites la promotion de la lecture et de l’écrivain africain en achetant un e-book avec nous ! Challenges Littéraires Éditions lisez et/ou offrez ! 🙂  Vous pouvez aussi intégrer notre club de lecture pour travailler sur des manuscrits avant sortie … Au récent Salon International du Livre d’Abidjan, je n’ai pas moi manqué de prendre quelques livres. Cet investissement là fait partie des bons. Merci d’être avec moi.


Merci de suivre le blog, de vous abonner ! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :