photo-1503703294279-c83bdf7b4bf4Il y a une maison qui attire l’attention à l’entrée de ma cité, avec son « propriétaire ». Ce dernier, je le considérais comme une personne qui communique la joie de vivre … Enfin, c’est l’idée que je m’étais faite de lui. Et je n’étais pas la seule.

Parfois, de la musique jouée à un volume considérable émanait de chez lui. De la bonne musique je vais dire. Entendre Meiway m’avait par exemple bien fait plaisir.
Le propriétaire assis devant son garage ouvert, mangeant et/ou buvant du vin : spectacle que j’ai par ailleurs vu plus d’une fois.

Le propriétaire, je l’avais entendu un jour, alors que je passais là comme à mon habitude, réprimander une jeune femme. Il semblait lui dire de faire attention à ce qu’elle fait parce qu’il avait travaillé pour avoir ses biens. Normal j’ai pensé, puisque nous faisons certaines fois n’importe quoi parce qu’on ne sait pas estimer la valeur des choses, surtout de celles d’autrui.

Un jour, mon ancienne aide m’a appris que ce même monsieur lui a dit qu’il pouvait changer sa vie. Il lui aurait même donné rendez-vous à son bureau, pas loin de la cité. Cela m’avait étonnée et fait rire. Cet homme n’avait-il pas de compagne pour oser cette approche, dans le quartier ? Il faut aussi noter que mon ancienne aide avait certaines rondeurs … Comme la majorité aime par ici, au grand malheur des minces dont je fais partie ! Rires.

Aucune femme ne doit être complexée de ne pas être en chair, on n’achète pas son physique et vaut mieux être comme on est et en bonne santé que de chercher coûte que coûte à plaire en mettant sa santé en péril par l’utilisation de potions qui rendraient belles.   

Une autre fois, je l’avais entendu discuter d’une affaire qui ne me semblait pas claire, au niveau de la voiture d’un homme qui était venu le voir. J’avais aussi entendu qu’il est un juriste, et non des moindres …

Le propriétaire … je le voyais maintenant d’un autre œil. La scène d’il y a quelques jours a fini par cultiver un dégoût pour sa personne.

Alors que nous étions sortis pour répondre à un caprice d’estomac et rentrions vers minuit, nous fûmes contraints de marquer un arrêt au niveau de la fameuse demeure. Monsieur empêchait le passage avec sa voiture.

<<Demain tu prends tes bagages et tu sors de chez moi>>, avait-il lancé, sorti de sa voiture, à une jeune femme qui avait porté un petit haut et noué un pagne.
<<Tu ne peux pas bien …>> Il s’agissait du portail qui ne semblait pas ouvert comme il le fallait, pour qu’il puisse entrer et se garer.

<<C’est ma faute si tu n’as rien foutu à l’école et que tu es devenu servante ?>> Waou ! On s’étonnait ! Il était arrêté là, en chemise et bermuda, sa ceinture n’était pas bouclée.

Nous-nous sommes finalement frayé un chemin pour ne pas passer pour d’heureux spectateurs.

<<J’attends depuis un moment et tu es couchée à ronfler comme une panthère>>.
J’avais failli éclater de rire sur le coup. Mais c’était grave ! Je lançais :
Mais est-ce qu’il est normal ? Il est sauvage ! A haute voix. Bon, j’avais en même temps peur que quelque chose m’arrive. Mon amie Désirée a dit qu’elle lui aurait demandé de ne pas traiter la jeune femme ainsi mais s’est souvenu d’où elle était. Et moi qui pensais à des choses … mais ce gars semble avoir du pouvoir et ce n’est pas évident …
Nous en avions discuté pendant un moment. En tout cas moi, j’ai décidé de ne plus lui dire le bonjour.

L’ARGENT NE REND PAS INTELLIGENT, je veux écrire pour conclure.
Jugez-moi aussi ! 🙂


A bientôt pour d’autres expériences !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :