Hello 🙂

Dimanche 28 octobre 2018 : date de célébration du judo à travers  la journée mondiale du judo. Cet événement concernant un art martial arrive à point nommé pour me permettre d’introduire le sujet de l’initiative Open de Karaté Contact d’Abidjan  (OKCA), une compétition internationale d’Arts Martiaux qui réunit toutes les disciplines sans distinction de style.

Une noble ambition

1ère du genre dans la sous région, l’OKCA représente une plateforme collaborative, un cadre d’échange et de partage interdisiplinaire.

L’un de ses « slogans » :

Ensemble, donnons-nous les moyens de nourrir les rêves de la jeunesse forte et ambitieuse

Il traduit toute la noblesse de ses objectifs. Quand l’on sait que les arts martiaux travaillent à inculquer entre autres valeurs la rigueur, le travail, la tolérance et la maîtrise de soi, il va sans dire qu’encourager un tel événement, c’est participer à l’éducation de la jeunesse et à sa distraction de façon saine.

Des pratiquants de Karaté, de Taekwondo, de Boxe thaï, de Sanda, de Boxe anglaise, de Kwalokaï, de Kickboxing, de Vocotruyen, de MMA … se retrouvent sur le tatami.

Des athlètes qui donnent et attendent beaucoup 

FB_IMG_1531353717532

Ils viennent de la Côte d’Ivoire et de la sous région. Parmi les compétiteurs OKCA, il y a des femmes, des hommes, des apprenants, des diplômés, des travailleurs, des entrepreneurs … et aussi et surtout, une kyrielle de braves gens qui ne vivent que rarement et bien difficilement de leur métier d’athlète. Les raisons de cette réalité sont diverses. Il y a le fait que certaines disciplines ne bénéficient malheureusement et injustement pas de l’estime et du prestige de certaines autres. La promotion de celles-ci, ainsi qu’une revalorisation seraient vraiment bienvenues. Il ressort de la majorité des entretiens que j’ai pu avoir que beaucoup d’athlètes souhaitent par ailleurs vivre de leur art. Nombreux sont ceux qui y consacrent leur vie.

Quand je regarde certains combats à la télévision, je sais que je pourrai les gagner haut les mains et toucher les récompenses mais je n’en ai pas l’opportunité

Ces mots sont ceux d’un boxeur qui participe à l’Open de Karaté Contact d’Abidjan.

Bien malheureusement, notre environnement et le manque d’opportunités jouent en la défaveur de ces athlètes. L’OKCA vient apporter un élément de réponse aux besoins et aspirations des sportifs.

FB_IMG_1541759236671
De la gauche vers la droite : Paul Kouamé (Boxe anglaise et Karaté), Firmin Zokou (Taekwondo), Oly Yves (Boxe Thaï), Depri Jean-noël (Karaté).

Le soutien des champions nationaux et internationaux 

Sur l’affiche plus haut, suivant la légende, nous avons le sportif international Paul Kouamé, champion de Boxe anglaise et de Karaté ; le vice champion du monde et cahmpion du monde Francophone pour la discipline Taekwondo, Firmin Zokou ; Oly Yves, champion de Muay thaï poids lourds, médaillé de bronze mondial de Muay thaï IFMA olympique et le multiple champion national de Karaté Jean Noël Depri. Présents depuis la racine et au coeur de l’initiative, les grands champions nationaux et internationaux, professeurs d’arts martiaux, soutiennent l’initiative OKCA.

Les grands défis

Beaucoup de choses sont à améliorer mais il faut saluer l’OKCA et son initiateur qui s’investit corps et âme, physiquement et financièrement, pour l’organisation de la compétition (il a pratiquement à lui seul, financé les 3 premières éditions à plusieurs milions). Enseignant, ancien boxeur et coach, son souhait est de susciter plus d’intérêt pour les athlètes, les encourager dans leurs efforts, favoriser un cadre d’échange et de partage fiable à l’échelle internationale, qui apprend beaucoup et participe à la cohésion et à la bonne santé par le sport.

Le défi essentiel à relever est la pérennisation de l’événement grâce à son financement non plus par le seul initiateur, et ainsi son optimisation dans tous les sens et surtout en terme de récompenses des athlètes. Cela devra se faire par la signature de partenariats, l’accompagnement de sponsors, l’investissement de chacun d’entre nous, qui saurons apprécier un tel projet.

NB : Un magazine dans lequel figurera les « enseignes » des futurs partenaires sera produit.

Organisé sous l’égide de la Fédération Ivoirienne de Karaté, l’OKCA comptabilise à ce jour, 3 éditions. La 4ème se prépare avec les stages des athlètes, la recherche de partenaires.


Open de Karaté Contact d’Abidjan : quelques images des éditons précédentes.


OKCA :

La page

L’initiateur  📲 79 39 32 12

Merci à tous. Merci de partager cet article  (si ça vous dit 😉 ), de suivre le blog ! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :