Les mots en titre, surtout le nom effraient-ils ?

J’ai eu envie de rires quand j’écrivais cet article, quand je le relisais … à cause de ma phrase introductive et bien d’autres choses ! 😅 Peut-être parce que je ne suis qu’une conne, du haut de mes presque 27 ans. Et alors, que ma vie soit longue pour voir si le sujet me fera toujours rire !

Sur Facebook (ah le fameux réseau), j’ai déjà lu ce genre de commentaire :

« C’est une frustrée, une ménaupausée. »

Je ne sais plus trop pourquoi la femme à laquelle une autre femme s’adressait avait eu droit à cette phrase. Ce que je sais, c’est qu’elle était bien conne (comme moi 😅) celle qui avait écrit ça, étant une femme.

Plus sérieusement, quand on va sur Google, il y a de quoi ne pas en rire ! 😞 J’ai lu que c’est une maladie incurable, bien qu’un traitement puisse aider la patiente … donc à mieux la vivre. Et pourtant, on peut aussi lire qu’il ne s’agit pas d’une maladie mais d’un phénomène normal à un moment donné, dans la vie de toute femme.

Quand pointe-t-elle son nez la ménopause ?

Certaines sources disent que les femmes qui atteignent la quarantaine peuvent connaître cette réalité qui se caractérise par l’irrégularité des cycles menstruels (période que l’on appelle péri-ménopause), puis leur arrêt définitif. Elle surviendrait encore entre 45 et 55 ans. Le fait est que certains symptômes permettent de savoir qu’elle pointe le bout de son nez.

Quelques symptômes liés à la ménopause.

Je ne suis pas médecin, pas ménopausée mais pour avoir écouté une femme à propos et lu quelques articles, je peux vous proposer des éléments explosifs  ! Rires. Certaines personnes évacuent peur, stress etc. En procédant comme je fais ! 😉

🔸L’irrégularité des cycles  (évidemment 😉)

🔸Les bouffées de chaleur

🔸Les humeurs changeantes …

C’est une affaire d’hormones. Je vous invite à visiter l’encyclopédie libre à propos, à  lire l’article sur doctissimo ou à écouter l’émission de ce jour sur Europe 1, à l’occasion de la journée mondiale de la ménopause.

Parlons un peu à présent, de sexualité et de comment les hommes tournent parfois la chose chez nous.

Si vous avez lu et/ou pu écouter les éléments  référencés en liens plus haut, vous avez dû apprendre quelque part, si vous ne le saviez pas, que l’appétit sexuel des femmes peut être en baisse quand elles sont en phase d’être ménopausées. L’homme lui, fera croire parfois qu’il reste un éternel étalon. Pourtant, on dit qu’après 50 ans (et même bien avant cela pour beaucoup), ça ne marche plus bien oh ! 😅 Atoté, vous en avez entendu parler ? La fameuse potion bien d’ici pour les rendre forts ! 😅 même les plus jeunes sont aujourd’hui abonnés aux aphrodisiaques ! Pourquoi ?  C’est évident non ? 😅 Prouesses libidinales, surtout qu’ils ont parfois plusieurs devoirs à remplir, à la maison, en classe … 😅

J’en ris mais c’est vraiment triste, pour ceux qui sont engagés.

Pour vous dire mesdames, pour ces gens qui eux ne prennent apparemment pas de l’âge ni ne sentent le passage du temps, ne vous sentez pas mal. S’ils trouvent que c’est parce que vous tendez vers la ménopause ou êtes ménopausées qu’ils doivent aller voir ailleurs, dites-leur bien de ne pas compter sur vous quand pour une raison ou une autre, ils n’iront plus ou ne pourront plus y aller.

N’arrêtons pas de vivre. Il n’y a pas de menottes, il n’y a pas de pause.

variety-3109947_960_720
Illustration : Pixabay

Quelque chose à communiquer ? Merci de laisser un commentaire  ! 

Merci de suivre le blog de vous abonner ! 

A bien tôt pour un autre partage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :