Bon jour à nous ! Je m’y prends bien tôt aujourd’hui ! Et j’en suis fière et heureuse ! C’est parfois si bon d’être dans les rangs, dans les temps … Même si j’avoue que les choses que l’on fait avec passion (dans mon cas, pour moi), comme l’écriture, ne respectent ni tierce , ni seconde, ni minute, ni heure, ni jour … mais viennent plus à la vie selon le(s) moment(s), le(s) sentiment(s), l’atmosphère … Elles ne sont pas réglées comme une montre, mais nous domptent par leurs règles qui ne respectent aucune règle que celle de la passion, des émotions. Voilà. Quand j’écris,  je suis transportée, presque plus rien ne compte et si j’étais seule … Si seulement j’étais seule, « au monde » , je crois que j’aurais eu plus de temps pour vivre cette passion, pour la rendre plus féconde mais peut-être alors, resterait-elle que brute, rugueuse, même si la beauté est partout.  Et quand j’y pense, je me souviens de ce que quelqu’un qui vraisssemblablement m’apprécie beaucoup, m’a dit : « Il faut de la discipline … de l’organisation. Sinon, tu ne feras surtout que gâcher beaucoup … » . Je ne sais pas, je ne sais plus. Mais, je pense vraiment que la venue de mon fils est un cadeau salvateur, pour ne pas me laisser bouffer par ce que la passion de faire certaines choses fait de moi. Si je vous disais que je venais vous parler de la fête des grands-pères et que ce détour s’est imposé, me croirez-vous? Et bien c’est de cela dont je parlais … Comme une zombie … Et je pense que des gens ont sacrifié leur vie (surtout selon le regard extérieur) pour ces choses que tout le monde ne comprend pas, alors que c’était pour eux, vraiment la vivre.


Ce jour (France), c’est la fête des grands-pères ! Et moi j’en profite pour passer des messages  (la grande inopportune ?) 😅😎

J’ai mieux connu mon grand-père maternel, qui nous a quittés il y a un peu plus de 2 ans. Je sais que ma mère l’aimait beaucoup, et continue d’ailleurs de l’aimer, naturellement. De lui, j’ai de beaux souvenirs, même si j’avoue que cela me rendait triste qu’il ne me reconnaisse plus, comme presque tout le monde, à cause de ses yeux malades. Il était grand, noir, gentil. Maman disait qu’il etait dur et que quand il allait à l’époque au Ghana, alors qu’elle etait une petite fille, dans notre village Half Assini, les gens étaient en admiration. Il avait je sais plus 🤔 une Mercedes ! Rires. Et, ça n’était pas donné à tout le monde. Son niveau de vie suivait. Je me souviens des nuits passées dans sa chambre fraîche. Et de beaucoup d’autres choses. Je ne l’ai pas vu ses derniers instants, je n’ai pas cherché à voir sa dépouille, et je vais dire (même si cela peut être mal pris 😞) que c’est tant mieux. Je ne garde que les images les plus rayonnantes. Est-ce à dire que je ne supporte pas les malades entre autres ? Je veux surtout dire que je n’ai pas la force … A quoi ça sert d’être avec un malade si on n’a pas la capacité, la force dont il a besoin ? De risquer que de pleurer en face ? D’autres personnes sont mieux placées pour le faire, et bien ! Quant aux affaires de dépouilles … oh grand Dieu, toi seul sait combien je n’ai pas la force nécessaire !  Peut-être l’aurai-je un jour.

Mon grand-père paternel lui est parti quand j’étais une enfant. Je n’en n’ai pas grand souvenir. J’ai vu sa belle photo en noir et blanc, et je sais que c’était un battant.

Ça va maintenant les notes tristes. On parle surtout de vivants pour les fêtes non ? En tout cas la fête des grands pères c’est pour les vivants. Je viens donc partager avec vous, mes inquiétudes, en pensant aux personnes du troisième âge, par ce texte surtout à l’endroit de mes frères africains, que j’avais écrit.

Tant qu’ils sont encore en vie, ne les abandonnons pas. Ne les tuons pas. Un jour, si nous vivons longtemps, ce sera notre tour. Et même s’ils doivent être dans des maisons de retraite, que les personnes qui y servent soient des personnes qui font les choses avec l’amour et le coeur. Faisons ainsi, ce que nous décidons, voulons, souhaitons faire, ce que nous devons faire et le monde sera transformé.


Merci à tous. Vous pouvez laisser un commentaire pour toute communication ! 

Je vous invite aussi à suivre le blog, à vous abonner. A bien tôt pour un autre partage ! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :