Je me retrouve toute seule, il n’y a plus que moi, moi et moi…
C’est alors que tu me dictes les mots, que mes pensées s’alarment, et que mes larmes sont au bord… Et je pense au bout. Et j’ai envie de pleurer, et de crier.
Et je serre les dents, et je ressens une boule dans la poitrine, et je suis si dégoutée que rien ne peut vraiment sortir, à part les mots que tu me dictes pendant que j’écris.
Comme je vais quand même me relire, j’espère avoir la chance de tout revoir…
Je me sens si sale!
Où irai-je après ici? Avec toute cette crasse que je trimballe, de laquelle je ne semble me lasser?
Et au moment de m’endormir, je ne sais plus si j’ai envie d’être enlacée, je suis plutôt angoissée, car mes pensées s’envolent vers ce lieu que je n’arrive pas à m’imaginer, si après avoir fermé les yeux, je ne les ouvrent plus jamais et m’y retrouve.
Pour qui ces œuvres?
Pourquoi ces œuvres?
Un jour, une personne ne vous dira plus bonjour,
Un jour, une autre ne vous dira pas bonsoir, car le jour sera témoin de leur dernier au revoir et, pendant que certains regarderont en arrière, regrettant tant, d’autres seront contents pensant : « Il était temps… » .
Pendant que certains ne sauront pas où ils sont, où ils vont, d’autres se hâteront vers la lumière.
La faucheuse, la fâcheuse, la mystérieuse, la parfois douloureuse…
Quand elle sera là pour les autres nous la verrons, quand elle sera là pour nous, nous nous en irons…
Mais où?

10/09/2017, Abidjan

sunset-3639214__480
Illustration : Pixabay

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :